Vous êtes ici

Nos collections

L’écomusée possède des collections liées à l’histoire de  la ferme de Cottinville ainsi qu’à l’histoire rurale et artisanale du territoire (outillage agricole, activités de blanchisserie…)

Il possède également un fonds de photographies de créateurs liés au territoire ou aux thématiques des expositions présentées.

Depuis 2003, la politique de collecte s’articule autour de 4 thèmes :

Communication (communication publique, médias de masse ou individuel, transports individuels ou en commun)

Panneau de signalisation vers le réseau banlieue inv. n° 2002.4.

L’image de la banlieue est devenue si négative que la SNCF a décidé de rebaptiser son réseau de RER banlieue en « Transilien ». Ce terme, contraction de « transport » et de « Francilien », est conçu pour « dé-traumatiser le réseau Ile-de-France et tenter de créer une nouvelle image de l'activité SNCF en Ile-de-France ».

 

Transmission (patrimoine reçu par héritage ou par don, bien à valeur mémorielle)

Etoile jaune, 1940 inv. n° 2000.11.1

Etoile jaune portée par le donateur jusqu’à la fin de la guerre. Conservée par sa mère dans un tiroir « à trésor », puis par le donateur jusqu’en 2000, date à laquelle il en fait don à l’écomusée dans le cadre d’une collecte participative pour qu’on n’oublie pas et qu’on  transmettre un message d'humanité et de fraternité entre les gens, afin que ce message reste.

 

Vie et actions sociales (activité et vie des associations, intervention à caractère social, publique ou privé, activités relationnelles de type privé)

Calligraphie Sourate des femmes verset 32  / Ghani Alani 1996, don ACEFT inv. n° 2001.11.1

Cette calligraphie, texte religieux, magnifié avec des lettres d’or, a été commandée conjointement par l’Association de coopération franco-tunisienne de Fresnes et l’écomusée en 1996 dans le cadre d’une exposition commune "Paroles de femmes tunisiennes".

 

Architecture et urbanisme (habitat de banlieue, voirie, architecture industrielle et commerciale , espaces verts publics…)

Panneau de signalisation « Interdit aux nomades » DDE, 2000  inv. n° 2000.20

Les nomades font partie de la mémoire de la construction de la banlieue. Avec la disparition des terrains, ils rencontrent aujourd’hui encore plus de difficultés et d’incompréhension de la part des sédentaires.